Quid?

Comme pour beaucoup des gens, le grenier est l’endroit où j’entasse, avec seulement assez d’ordre pour me donner bonne conscience, tous les objets dont je n’ai pas ou plus l’usage dans la vie de tous les jours mais dont cependant je ne désire pas me débarrasser.

Ce grenier virtuel joue à peu près le même rôle. On y trouvera donc tous les objets qui ne me paraissent pas dignes de figurer au salon mais qui cependant me semblent suffisamment intéressants pour être conservés et, qui sais ? pour être montré aux amateurs de curiosités.

Mais encore ? Des idées que je n’ai pas eu le temps ou le désir d’approfondir, des citations qui me paraissent donner à penser, des images, des réflexions plus ou moins décousues sur des sujets plus ou moins sérieux, bref un bric à brac sans prétention mais peut-être pas totalement dénué d’intérêt. Aux curieux de se faire leur idée.

Mais attention à la poussière, et, pour ne point être déçu, n’oubliez pas que si les greniers peuvent recéler leur lot de bonnes surprises ils ne sont pas habituellement l’endroit où l’on dissimule ses possessions les plus précieuses.

Bonne fouille.

dimanche 13 mai 2012

Charité mal ordonnée



Rousseau disait fort bien : « Défiez-vous de ces cosmopolites qui vont chercher loin dans leurs livres des devoirs qu’ils dédaignent de remplir autour d’eux. Tel philosophe aime les Tartares, pour être dispensé d’aimer ses voisins. »
Il est bien dommage que nous ne l’ayons pas davantage écouté, car la maladie qu’il voyait à l’œuvre chez quelques « philosophes » (le terme chez lui est dérogatoire, et en général péjoratif) s’est largement répandue depuis et infecte désormais un grand nombre de nos contemporains. Je n’ai sans doute pas besoin de vous faire un dessin.
Par contre, si Rousseau ne vous parle pas, s’il vous semble décidément désuet, si vous ne lui pardonnez pas l’abandon de ses enfants, si la lecture obligatoire des Confessions au lycée vous a définitivement fâché avec lui, si pour quelque raison enfin vous ne lui faites pas crédit, je peux toujours y suppléer par un dessin.
Un petit croquis vaut mieux qu’un long discours comme disait un Corse célèbre, et ce croquis là vaut son pesant de cacahuètes, je trouve.
Peut-être est-ce parce que j’ai personnellement connu de ces gens qui trouvaient plus noble et tellement plus gratifiant de s’occuper des petits Tartares Africains ou des petits Vietnamiens que de leur entourage. Peut-être est-ce parce que j’apprécie Reiser, et l’humour noir en général. Je ne sais pas trop. Quoiqu’il en soit je lui trouve une vérité profonde. Je me demande jusqu’à quel point Reiser lui-même en avait conscience.


5 commentaires:

  1. Ah, l' humour noir, s'il n’existait pas, on s’ennuierait et pour tout dire la vie serait moins drôle.

    Pour ma part, je suis assez amateur de Franquin comme "idées noires".

    J'espère que je ne squatte pas trop vôtre blog mais on est bien dans ce grenier, on peut boire et chanter et fumer de gros cigares pour la mangeaille, je suis pas difficile tant que côtes de boeuf sont grandes et épaisses comme des pneus de Muscle-car.

    RépondreSupprimer
  2. Ah oui, "idées noires", très bien. Mais étrangement je ne l'ai pas dans ma bibliothèque.
    Et vous pouvez faire du bruit au grenier sans problème, ça chasse les souris.

    RépondreSupprimer
  3. Je peux venir avec mes copains?

    http://www.youtube.com/user/araibira?hl=en

    Si ces petits gars vous semble encombrant, il y aurait bien ce grand monsieur mais il n'est plus de ce monde.

    http://www.youtube.com/watch?v=trOXaDeFeD4

    Mais quelle voix à écouter avec un blend de 25 ans d' âge et un Cohibas et le premier qui fait un bruit sera atomisé au 700 nitro Xpress

    http://www.youtube.com/watch?v=6YWqkX8ZLDI&feature=related

    My FRIEND

    RépondreSupprimer
  4. "Peut-être est-ce parce que j’ai personnellement connu de ces gens qui trouvaient plus noble et tellement plus gratifiant de s’occuper des petits Tartares Africains ou des petits Vietnamiens que de leur entourage."

    C'est très exactement ce que font la France et l'Europe.
    Sur tous les fronts, notamment celui de la santé. Essayez donc de prendre une consultation à l'hôpital, ça prend un temps …certain.

    RépondreSupprimer