Quid?

Comme pour beaucoup des gens, le grenier est l’endroit où j’entasse, avec seulement assez d’ordre pour me donner bonne conscience, tous les objets dont je n’ai pas ou plus l’usage dans la vie de tous les jours mais dont cependant je ne désire pas me débarrasser.

Ce grenier virtuel joue à peu près le même rôle. On y trouvera donc tous les objets qui ne me paraissent pas dignes de figurer au salon mais qui cependant me semblent suffisamment intéressants pour être conservés et, qui sais ? pour être montré aux amateurs de curiosités.

Mais encore ? Des idées que je n’ai pas eu le temps ou le désir d’approfondir, des citations qui me paraissent donner à penser, des images, des réflexions plus ou moins décousues sur des sujets plus ou moins sérieux, bref un bric à brac sans prétention mais peut-être pas totalement dénué d’intérêt. Aux curieux de se faire leur idée.

Mais attention à la poussière, et, pour ne point être déçu, n’oubliez pas que si les greniers peuvent recéler leur lot de bonnes surprises ils ne sont pas habituellement l’endroit où l’on dissimule ses possessions les plus précieuses.

Bonne fouille.

jeudi 24 mai 2012

Gute Nacht


 J’avais laissé entendre que la prochaine fois que je parlerais de musique, ce serait de musique classique. L’occasion m’en est donnée plutôt que je ne le pensais, avec la mort il y a quelques jours de Dietrich Fischer-Dieskau. Je ne parlerais pas longuement de lui, n’étant pas spécialiste, et d’autres le feront beaucoup mieux que moi (pour de plus amples renseignements, voir par exemple ici). Juste un mot donc, pour dire qu’il a très probablement été le plus grand interprète de Lieder du siècle dernier et l’une des plus grandes voix enregistrées de tous les temps.
Parmi son prodigieux catalogue j’ai - comme beaucoup je crois - une tendresse particulière pour son interprétation des Lieder de Schubert, et plus particulièrement encore pour Le voyage d’hiver (winterreise).
Pour ceux qui ne connaitraient pas ce merveilleux cycle musical, en voici un petit extrait, au titre malheureusement bien approprié aux circonstances : Gute Nacht !

Fremd bin ich eingezogen,
Fremd zieh' ich wieder aus.
Der Mai war mir gewogen
Mit manchem Blumenstrauß.
Das Mädchen sprach von Liebe,
Die Mutter gar von Eh', -
Nun ist die Welt so trübe,
Der Weg gehüllt in Schnee.

Ich kann zu meiner Reisen
Nicht wählen mit der Zeit,
Muß selbst den Weg mir weisen
In dieser Dunkelheit.
Es zieht ein Mondenschatten
Als mein Gefährte mit,
Und auf den weißen Matten
Such' ich des Wildes Tritt.

Was soll ich länger weilen,
Daß man mich trieb hinaus?
Laß irre Hunde heulen
Vor ihres Herren Haus;
Die Liebe liebt das Wandern -
Gott hat sie so gemacht -
Von einem zu dem andern.
Fein Liebchen, gute Nacht!

Will dich im Traum nicht stören,
Wär schad' um deine Ruh',
Sollst meinen Tritt nicht hören -
Sacht, sacht die Türe zu!
[Ich schreibe nur im Gehen
An's Tor noch gute Nacht]1,
Damit du mögest sehen,
An dich hab' ich gedacht.






17 commentaires:

  1. Oué zyva, l'usurpateur de sa race, comme il a pécho le flo de son slam, ça déchire à donf.

    Ooops, pardon, mon traducteur automatique français-néofronzé s'est enclenché tout seul.

    Merci pour ce petit morceau d'art qui réveille en moi mes racines germaniques.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Aristide,

    Magnifique voix de baryton, mais j'ai toujours une faiblesse pour les contre-ténors comme James Bowman

    http://www.youtube.com/watch?v=61iPfIsedxs

    Salut Cretinus Alpestris,

    On est bien dans ce grenier, mais ça manque de bières et de cochonnailles.

    RépondreSupprimer
  3. Si vous cherchez bien vous devriez trouver une vieille meule d'hemmhenthal (j'ai peut-être oublié un "h", non?) quelque part dans un coin et un fut de bière à la gentiane. N'hésitez pas à vous servir.
    Et je ne sais pas pourquoi mais la vidéo se décale systématiquement à gauche lorsque je la mets au milieu. Pourrait pas de décaler à l'extrême-droite, non?

    RépondreSupprimer
  4. Vous savez bien que la culture est de gauche, enfin !

    RépondreSupprimer
  5. Même la musique classique? Je croyais que le virus n'infectait que les "arts" ayant audience et pognon, pardon, pignon sur rue : muzik de djeuns, cinéma, "spectacle vivant", etc.
    Si même la musique classique et les vieux musiciens allemands sont à gauche, c'est à désespérer.

    RépondreSupprimer
  6. Non, vous avez raison, la musique classique est de droite, Wagner étant lui-même franchement nazi.

    RépondreSupprimer
  7. La "musique de gauche", c'est "chiant" et, finalement, cela ne génère des émules que grâces aux subventions.

    Remplacez le terme "musique" par n'importe quel autre mot, cela marche aussi.

    Citez-moi des artistes français de gauche qui sortent du lot et on s'aperçoit au final qu'ils sont plutôt de droite mais que bon... faut vivre, quoi.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Aristide,

    Voici de quoi nettoyer votre grenier de certains mécréants indésirables.

    http://www.youtube.com/watch?v=D41NYBHkb9M

    Le gars a de la poigne!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais ce sont des vrais obus qu'il met dans son fusil!
      Avec ça en tout cas finit les souris. Et finit aussi le grenier.

      Supprimer
    2. Le .700 Nitro Express (ou .700 NE) est une munition de chasse surpuissante destiné au très gros gibier, notamment au safari aux Big Five, plus précisément à l'éléphant.

      La munition fut mise au point par le firme anglaise Holland & Holland en 1988, parallèlement un fusil spécial fut développé.
      Description[modifier]

      Calibre - 17,78×89mm (.700 inch) Masse du prjectile - 64.8 grammes Fabricants - A-Square и Woodleigh (balles), A-Square, Kynamco Ltd et W. Romey (charge propulsive)

      La cartouche possède une balle d'une telle puissance qu'elle peut littéralement renverser un éléphant en pleine course, cependant son principal inconvénient demeure son recul considérable, capable d'arracher des mains le fusil lourd et renverser le tireur inexpérimenté.

      Déviation verticale de la balle par rapport à la ligne de visée:
      Distance de 50 m — 3 cm au dessus,
      100 m — 2,9 cm au dessus,
      150 m — 6,4 cm en dessous,
      200 m — 25,6 cm en dessous.

      Le prix moyen d'une cartouche est de 30 euros.

      Supprimer
    3. 30 euros pour tuer un éléphant, c'est donné. C'est le genre de petites choses dont on a besoin au quotidien.

      Supprimer
    4. "tutafait" cher Aristide et sait on jamais avec le changement de population, nos cerfs pourraient être remplacés par de charmants pachydermes et là vos souri seraient utiles.

      Supprimer
  9. Ach Schubert !
    Il remue l'âme. Un de mes préférés (non, je ne répondrai pas à la question que vous ne me poserez pas "et s'il fallait en choisir un pour l'île déserte ? " )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est à dire que, sur une île déserte, il serait étonnant que vous ayez de quoi écouter de la musique.

      Supprimer
  10. Ah j'ai oublié :

    http://george-s-fuly.blogspot.fr/

    à la date du samedi 19 mai.

    Je pense que vous avez déjà vu ce post mais sait-on jamais…

    RépondreSupprimer
  11. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  12. Mais je ne fais jamais naufrage sans mon lecteur solaire universel, cher Aristide !

    RépondreSupprimer