Quid?

Comme pour beaucoup des gens, le grenier est l’endroit où j’entasse, avec seulement assez d’ordre pour me donner bonne conscience, tous les objets dont je n’ai pas ou plus l’usage dans la vie de tous les jours mais dont cependant je ne désire pas me débarrasser.

Ce grenier virtuel joue à peu près le même rôle. On y trouvera donc tous les objets qui ne me paraissent pas dignes de figurer au salon mais qui cependant me semblent suffisamment intéressants pour être conservés et, qui sais ? pour être montré aux amateurs de curiosités.

Mais encore ? Des idées que je n’ai pas eu le temps ou le désir d’approfondir, des citations qui me paraissent donner à penser, des images, des réflexions plus ou moins décousues sur des sujets plus ou moins sérieux, bref un bric à brac sans prétention mais peut-être pas totalement dénué d’intérêt. Aux curieux de se faire leur idée.

Mais attention à la poussière, et, pour ne point être déçu, n’oubliez pas que si les greniers peuvent recéler leur lot de bonnes surprises ils ne sont pas habituellement l’endroit où l’on dissimule ses possessions les plus précieuses.

Bonne fouille.

vendredi 1 mars 2013

JE suis Laurent Obertone



Bon, maintenant ça suffit. Je vois que partout dans la réacosphère se multiplient les soit-disant Laurent Obertone. Ah les jean-foutre ! Ah les traitres ! Ils veulent s’approprier ma gloire naissante, je vois clair dans leur jeu. Et pourquoi pas aussi mes droits d’auteurs tant qu’ils y sont ?
Mais je vais tous les pulvériser façon puzzle ces petits, tout petits joueurs.
JE suis Laurent Obertone, l’auteur de La France orange mécanique.
Des preuves ? Vous voulez des preuves ?
Non mais, vous avez vu leurs blogs à ces cuistres ? Et vous croyez VRAIMENT qu’ils pourraient écrire un livre pareil ?
Ah ah, laissez rire !
L’amiral Woland ? Mais sorti des catapultes, des koalas et des grasses métaphores à base de roustons, y a plus personne mon pauvre monsieur.
Didier Goux ? Allons, allons. Je vous parle de La France orange mécanique pas d’un vulgaire Brigade Mondaine. Un vrai livre quoi, pas un truc d’écrivain en bâtiment avec une scène de cul toutes les dix pages.
Dixdiag ? Carine ? Bah, ce sont des femmes, restons sérieux.
Noix Vomique ? Mais d’où sortez-vous ? Je vous rappelle qu’il est prof. Vous entendez : prof. Et vous croyez qu’il irait prendre le risque de se faire lyncher, écorcher vif et écartelé (après énucléation) en salle des profs en écrivant un truc pareil ? Si vous y croyez c’est que vous êtes prêt à croire n’importe quoi.
Les autres prétendants ? Je n’en parle même pas, il faut garder un minimum de sérieux.
Non, qui seul est capable dans la réacosphère d’écrire des choses sérieuses, argumentées, documentées ?
Ah ! alors, alors, vous y venez ? Vous comprenez maintenant ?

Bien, fini de rire bandes d’imposteurs. Cessez immédiatement vos pitoyables tentatives d’usurper mon identité, et rendez à César ce qui appartient à César. Si vous vous prosternez suffisamment bas, je vous pardonnerais peut-être.

24 commentaires:

  1. D'une, vous ne pouvez en aucun cas être Laurent Obertone puisqu'il ne cite JAMAIS Charles Murray !Et toc !
    De deux vous êtes un vilain misogyne et je pense que c'est à cause de vos fréquentations, comme par exemple Charles Murray.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais justement, Charles Murray c'est aussi moi!
      Ah, ça vous la coupe, hein?

      Supprimer
    2. Damned ! Vous êtes fort, très fort !

      Supprimer
  2. Oué, et vous êtes aussi la Courbe de Lotka !

    Dixie, cet homme est très fort ! Il nous réduit à une seule ligne, une seule pour nous deux !
    Minimiser les meilleurs, c'est très intelligent !
    Ce qui prouve bien qu'il est Laurent Obertone, comme nous.

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Où ça,où ça?? J'ai beau scruter, je ne vois rien.

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. Vous êtes absolument sûre?? J'aurais pourtant juré que la phrase était correcte. J'écris beaucoup à l'instinct je dois dire, j'ai toujours été plus ou moins fâché avec les règles de la grammaire, que je n'ai jamais bien pu me mettre en tête. Mais mon instinct n'est pas infaillible, je le sais bien, hélas.

      Supprimer
    4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    5. J'aurais tendance à vous croire. Je sais bien que je ne suis pas très fiable sur ce genre de questions.

      Supprimer
    6. Cretinus Alpestris4 mars 2013 à 11:17

      Je suis d'accord avec Laurence.. euh... Carine :

      -Si+présent ^ futur simple (Si tu travailles, tu réussiras.)
      -Si+présent ^ présent (Si tu travailles, tu réussis.)
      -Si+imparfait ^ conditionnel présent (Si tu réussissais, je t'achèterais un vélo.)
      -Si+présent ^ impératif (Si tu veux sortir, vas-y !)
      -Si+plus-que parfait ^ conditionnel passé (Si tu avais réussi, je t'aurais acheté un vélo.)

      Supprimer
    7. Juste au moment où j'ai tout supprimé ^^

      Supprimer
    8. Mais du coup, ce n'est plus moi qui fais la remarque de fonxionère !

      Supprimer
    9. Cretinus Alpestris4 mars 2013 à 11:49

      Dommage, cela pouvait être instructif pour certains (les admirateurs d'Aymeric Caron, par exemple)...

      Supprimer
    10. Justement ! Votre commentaire est plus pédagogique.
      Le mien était plus "instinctif".

      Supprimer
    11. Ah c'est malin, de quoi a l'air cette discussion maintenant?
      Bon, je laisse tout en l'état et j'assume mon erreur comme disent si bien nos hommes politiques.

      Supprimer
  4. Mwouais... des aveux passés au grenier ne valent pas mieux que des confidences obtenues dans une cave. A votre décharge (électrique) peut-être
    ne parlez-vous pas librement.

    Coach Berny

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais qu'est-ce que vous avez contre les caves, Coach? On peut y faire de très belles rencontres, particulièrement dans le 9-3 à ce qu'il parait.
      Mais je vous - aïe! - confirme - ouille! - que je suis bien - ouch! - Laurent Obertone - arghh!

      Supprimer
  5. On peut voir vos papiers, cher Monsieur ? La carte d'identité au nom de "Laurent Obertone", par exemple ?

    :o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et c'est un anonyme qui demande ça...

      Supprimer
  6. Dites, les gars. Vous avez fini d'usurper mon identité ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Edwy Plenel, sort immédiatement de ce corps!

      Supprimer
  7. Monsieur Aristide,

    Il faudrait prévoir un ascenseur pour amener tout le barda que je suis allé chercher chez un sculpteur contemporain, sera t il reconnu par Charles Murray, là est la question!

    http://zachfriedline.blogspot.fr/2010/04/tactical-equipment-2010.html

    Ça, c'est de la batte de base-ball, nickel-chrome pour un faire un lifting aux faux Laurent Obertone nombreux sur les blogs.

    Le vrai, le seul c'est MOA et pour une raison très simple, je n'ai pas lu le livre puisque je l'ai écrit, a vous la coupe!

    RépondreSupprimer